C’est intéressant si on peut se « guérir » si facilement !

 

Je ne prétends pas qu’il est facile de guérir. Je pense au contraire que cela nécessite une ferme détermination et une grande régularité dans la pratique des exercices, du régime alimentaire, du mode de vie… Personnellement, il m’a fallu près de cinq ans et je suis passée par beaucoup de souffrances et de questionnements. J’ai passé plusieurs années isolée dans une grange en montagne et j’ai eu tout le temps de tâtonner ! Ce que j’ai compris, c’est que pour être efficace, il faut vraiment travailler sur la réaction aux ondes et non sur la protection – même s’il est plus facile de travailler sur la réaction dans un endroit où on ne souffre pas. J’ai eu la chance de suivre un cours de méditation Vipassana en 2012 au cours duquel j’ai pu constater que ma réactivité aux ondes électromagnétiques était conditionnée par mon état mental et que je pouvais, en me mettant dans un état de conscience particulier, faire disparaître les symptômes. Cela m’a mise sur la piste de ce que je pratique aujourd’hui : l’observation équanime des sensations (dont je suis convaincue qu’une partie n’est que l’expression de mémoires « stockées » dans le corps) et le reconditionnement neurologique. Quand j’ai à nouveau pu accéder à l’Internet, j’ai découvert que d’autres personnes, dans d’autres pays, étaient arrivées aux mêmes résultats, en utilisant des outils très proches.

Publicités